Ghazaly rencontre les jeunes du mouvement de Nasser en Zambie

Ghazaly rencontre les jeunes du mouvement de Nasser en Zambie
Ghazaly rencontre les jeunes du mouvement de Nasser en Zambie
Ghazaly rencontre les jeunes du mouvement de Nasser en Zambie
Ghazaly rencontre les jeunes du mouvement de Nasser en Zambie
Ghazaly rencontre les jeunes du mouvement de Nasser en Zambie
Ghazaly rencontre les jeunes du mouvement de Nasser en Zambie
Ghazaly rencontre les jeunes du mouvement de Nasser en Zambie

Ghazaly rencontre les jeunes du mouvement de Nasser en Zambie ... à l’occasion des célébrations de la Journée internationale de la jeunesse

Ghazaly discute du plan médiatique du mouvement de Nasser en Zambie.

La Zambie cherche à transmettre l’expérience égyptienne d’autonomisation des jeunes

Ghazaly : Le mouvement de Nasser renforce les relations bilatérales entre l’Égypte et la Zambie dans le domaine de la jeunesse

Ghazaly : La construction de l’État-nation commence par la revitalisation de la mémoire nationale des peuples

A l’occasion des célébrations de la Journée internationale de la jeunesse, Hassan Ghazaly, fondateur du mouvement de la jeunesse de Nasser, a rencontré les membres de la branche nationale du mouvement en Zambie, en marge de son séjour à Lusaka pour participer aux réunions du Document continental pour l’emploi des jeunes, organisés par la Commission de l’Union africaine (CUA) en collaboration avec l’Organisation internationale du travail (OIT) du 8 au 12 août 2023. 


Lors de la réunion, les jeunes du mouvement de Nasser ont discuté de plusieurs points principaux, notamment la stratégie de communication, les moyens de réseautage avec les décideurs, la conception d’activités adaptées au développement communautaire au niveau local, les mécanismes d’activer la branche nationale du mouvement en Zambie, et les moyens de coopération et de partenariat avec les institutions locales et les organisations de la société civile pour organiser des ateliers et des formations visant à renforcer les capacités qui garantissent la promotion de l’inclusion et de la responsabilité sociale grâce à la participation des étudiants des écoles, des universités et des diplômés.

Au début de son discours, Ghazaly a accueilli les nouveaux membres du mouvement de la  jeunesse de Nasser, branche zambienne, soulignant que les diplômés de la bourse Nasser pour le leadership international de Zambie sont les premiers à avoir lancé une branche nationale du mouvement en tant que l’un des résultats de la première promotion de la bourse Nasser. Il a apprécié les efforts pionniers des membres du mouvement pour nouer des partenariats avec les institutions et structures nationales locales, et leur souci de transmettre l’expérience égyptienne dans divers domaines, en particulier en ce qui concerne l’expérience de développement et l’autonomisation des jeunes, soulignant que le mouvement est une forme de diplomatie publique et bilatérale entre l’Égypte et la Zambie.


 Edward Namdila, coordinateur du mouvement de la jeunesse Nasser en Zambie, a confirmé l’impact de la bourse Nasser pour le leadership international sur son carrière. Il a indiqué qu’après avoir obtenu sa bourse, il s’est efforcé de transmettre l'expérience du mouvement aux jeunes zambiens au niveau local et a réussi à faire parvenir les activités du mouvement à de nombreux segments de la société zambienne. Il a ensuite été invité à participer à la deuxième édition de la bourse en tant qu’invité d’honneur. Au cours de cette édition, il a rencontré un certain nombre de jeunes leaders représentant le mouvement des non-alignés, ce qui a débouché sur une coopération entre eux. Il a ensuite été choisi pour être le coordinateur du mouvement des non-alignés en Zambie. 

Dans le même contexte, Ghazaly a souligné le concept de l’État-nation et les moyens de consolider ses principes chez les générations  futures en mettant l’accent sur  la mémoire nationale des peuples, en commémorant les symboles de la pensée, de la culture et de la lutte pour se libérer. Il a également souligné le rôle des institutions nationales à construire la confiance avec les citoyens et à renforcer le sentiment d’appartenance des jeunes à leurs pays. Il a en outre souligné que la construction de l’avenir est essentiellement liée à notre retour aux racines et à l’utilisation de l’héritage des Pères fondateurs de l’Union africaine.